Comment fonctionne un déshumidificateur?

L’humidité fait partie des éléments indispensables qui contribuent à notre bien-être. En absence ou en manque d’humidité, la peau devient sèche et la respiration difficile. Il est donc important de garder un certain taux d’humidité dans notre espace de vie. Le taux d’humidité raisonnable varie entre 45 à 60 %. Au-delà de ces pourcentages, il peut devenir néfaste. Si le taux d’humidité est assez élevé, les microbes, les bactéries, les moisissures et les autres désagréments inhérents ne se tardent pas à apparaître. Pour assurer votre confort et bien être, il est vital de réguler le taux l’humidité de votre habitation. L’utilisation d’un déshumidificateur est la meilleure solution. Voici quelques lignes sur le fonctionnement d’un déshumidificateur.

Qu’est-ce qu’un déshumidificateur ?

Qu’est-ce qu’un déshumidificateur Un déshumidificateur d’air est un appareil permettant de contrôler le taux d’humidité dans une pièce. Selon l’endroit à traiter, il peut être placé dans la cuisine, dans la chambre, dans la salle de bain…. Le fonctionnement d’un déshumidificateur est très simple. Il est basé sur le principe de séchage par condensation. L’appareil est doté d’un évaporateur réfrigéré qui a pour rôle de transporter l’air humide aspiré. Ce dernier va être refroidi et condensé sur la surface de l’évaporateur. Par la suite, il va couler dans le bac d’évacuation. L’air refroidi va être réchauffé dans le condensateur avant d’être rejeté dans un autre réservoir. Ce processus se reproduit en continu pour améliorer la qualité de l’air dans votre espace de vie.
En plus de contrôler l’humidité dans une pièce, le fonctionnement d’un déshumidificateur permet également de réguler la température ambiante intérieure. Une fois la température idéale atteinte, l’appareil s’arrête automatiquement. Il faut noter que l’efficacité d’un déshumidificateur dépend largement du type et modèle d’appareil utilisé. Il est important de préciser que ce type d’appareil ne peut en aucun cas résoudre les problèmes majeurs liés à l’humidité. Si le taux d’humidité est supérieur à 60 %, d’autres solutions plus performantes s’imposent. C’est la source de l’humidité qui doit être traitée en premier lieu.
Comme tout autre appareil, les déshumidificateurs se déclinent en plusieurs modèles. Sur le marché, il existe deux principaux systèmes de déshumidificateur, à savoir : les déshumidificateurs chimiques et les déshumidificateurs électriques.

Fonctionnement d’un déshumidificateur chimique

Déshumidificateur chimique également nommé absorbeur d’humidité ou sachet déshydratant désigne une cartouche poreuse traitée avec un produit permettant d’absorber l’humidité dans l’air. Ce dernier va être condensé dans la cartouche chimique et va couler dans le réservoir de récupération.
Le fonctionnement de ce type de déshumidificateur est surtout recommandé pour les petites surfaces. Il ne nécessite pas d’alimentation électrique et n’émet pas de bruit désagréable. En outre, les déshumidificateurs chimiques sont très faciles d’utilisation. Aucun réglage n’est nécessaire pour le mettre en marche. Il suffit de le placer dans la pièce à traiter et attendre qu’il fasse effet. Généralement, les premières gouttes d’eau apparaissent dans les 24 heures qui suivent son installation dans la pièce.
De plus, les déshumidificateurs chimiques ne sont pas chers, ils ne coûtent que le prix de leur cartouche (recharge). Toutefois, il faut dire que son efficacité reste limitée. On ne peut pas le comparer avec un modèle électrique. Si vous avez un petit espace dont le taux et un petit budget, ce type d’absorbeur d’humidité est fait pour vous.

Fonctionnement d’un déshumidificateur électrique

Le fonctionnement d’un déshumidificateur électrique se fait grâce à un ventilateur qui va faire circuler l’air dans la pièce sujette. L’air va par la suite s’installer sur la surface froide et va se condenser. L’eau va être récupérée dans un réservoir intégré ou par un tuyau.
Selon le modèle de l’appareil, un déshumidificateur électrique est capable d’extraire jusqu’à plus de 10 litres d’eau par jour. Il est surtout destiné pour traiter les problèmes d’humidité dans les grandes pièces. Son efficacité est immédiate, il est sans doute l’un des dispositifs les plus performants pour traiter rapidement les problèmes d’humidité. Cependant, l’utilisation de ce type d’appareil n’est pas une solution sur le long terme. En cas de vrais problèmes d’humidité, il est préférable de prévoir des travaux d’isolation.
Comme son nom l’indique, ce type d’appareil doit être branché sur secteur électrique pour fonctionner. Quand il est en marche, il émet un certain niveau sonore qui peut être dérangeant pour les utilisateurs. Pour l’achat d’un déshumidificateur électrique, il faut prévoir un budget assez important.

Quelques conseils pratiques pour choisir un déshumidificateur d’air

Le choix d’un déshumidificateur nécessite un temps de réflexion. Pour éviter de tomber sur des modèles qui ne correspondent même pas à vos attentes, votre choix doit se faire suivant quelques critères. A commencer par la capacité d’extraction de l’appareil, qui est une garantie d’efficacité. Elle est exprimée en litres/jour. Si la quantité d’eau extraite est faible, le processus de déshumidification risque d’être long pour atteindre le niveau d’humidité idéal (45% à 60%). Si la pièce à déshumidifier est assez grande, il est conseillé de privilégier les modèles pouvant extraire un maximum d’eau.
Mais ce n’est pas tout, il faut aussi tenir compte de la portée de l’absorbeur d’humidité. Il s’agit de la surface que l’appareil peut couvrir (exprimée en m² ou en m3). Si la portée du déshumidificateur ne correspond pas au volume de la pièce, le fonctionnement du déshumidificateur risque de ne pas se faire. Il ne faut pas également oublier de vérifier la capacité du réservoir à eau. Pour assurer une utilisation en continue, il est conseillé d’opter pour les modèles de déshumidificateur disposant d’un bac dont la capacité est supérieure à la capacité d’eau extraite tous les jours. Les déshumidificateurs avec des filtres à eau et réservoirs amovibles sont à privilégier pour un nettoyage facile et moins fastidieux.

Fonctionnement d’un déshumidificateur : où le placer ?

Déshumidificateur d’air où le placer Pour optimiser le fonctionnement d’un déshumidificateur, il doit être placé dans un endroit stratégique. A l’intérieur de la maison, l’humidité est générée par plusieurs facteurs : la respiration, la cuisine, la salle de bain…. Si le problème d’humidité n’est pas traité à temps, cela peut entrainer des problèmes respiratoires, favoriser l’apparition de moisissures, mauvaise odeur… La solution, c’est l’aération de toutes les pièces et l’utilisation d’un déshumidificateur tout en choisissant le bon emplacement. Le choix de l’endroit se fait en fonction du type d’appareil utilisé. Pour booster l’efficacité des dispositifs chimiques, il est conseillé de les placer dans un endroit restreint. Vous pouvez les poser derrière un meuble, dans un placard ou encore sous une table. Si le modèle est pourvu d’une pastille, vous pouvez les placer dans les penderies et armoires. Les modèles électriques, quant à eux, doivent être installés près d’une source d’humidité. En privilégiant cet emplacement, l’humidité ne se répand pas toutes dans les pièces de la maison.